La mort de Félix Faure

La mort insolite de Félix Faure

Le président de la République Française Félix Faure est mort le 16 février 1899 d’une façon très insolite.
On qualifie bien souvent sa mort d’heureuse puisqu’il est mort dans les bras de sa maîtresse, Marguerite Stenheil.
Voulant se détendre après sa journée d’obligations, Félix Faure fit venir Marguerite au Palais de l’Elysée. Il avala au préalable un excitant à base de phosphure de zinc (sorte de Viagra de l’époque) pour être d’attaque face à sa jeune maîtresse. Marguerite lui fit une fellation et celui-ci se crispa, cria puis s’effondra.
Découvrant la scène surréaliste (le président ayant le pantalon baissé et la jeune femme restant plantée-là), un majordome la fit sortit par la porte de derrière. Le personnel du président fit venir un médecin qui ne put le sauver. Il mourut d’une congestion cérébrale quelques heures plus tard.
La mort insolite du président Faure fit grand bruit. Marguerite Stenheil fut surnommée « La Pompe Funèbre ».
Georges Clémenceau qui détestait Félix Faure dira à propos de sa mort :

Il a voulu vivre César, il est mort Pompée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *