La mort de Jean-Baptiste Lully

Mort stupide de Lully

Lorsque l’on cherche à connaître des personnalités connues mortes de façon insolite, celle de Jean-Baptiste Lully ressort souvent.
Le compositeur et violoniste italien est mort le 22 mars 1687 suite à un bien fâcheux incident qui aurait pu ne pas lui être fatal.
Surintendant de la musique de Louis XIV, il rayonna dans le domaine musical.
Pour fêter la guérison du Roi Soleil, Lully préparait un spectacle à couper le souffle, le Te Deum. Lully était toujours accompagné de son bâton de direction, une grande canne lourde richement ornée, qui lui servait à battre la mesure (sorte d’ancêtre des baguettes du chef d’orchestre). Mécontent de ses musiciens, il frappa fortement le sol et cogna par inadvertance son gros orteil. Un abcès se forma et pour qu’il guérisse, il aurait fallu lui amputer le pied. Lully étant un grand danseur, il refusa. La plaie s’infecta puis devint gangréneuse. La gangrène se propagea dans son corps ainsi que dans son cerveau et il mourut quelques temps après cette mésaventure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *